BIENVENUE SUR NOTRE SITE WEB

Suivez-nous aussi sur facebook

la magnétothèque devient l’audiothèque de victoriaville

Victoriaville, le 27 septembre 2018. – Après plus de 25 ans à produire des documents audio pour les non‑voyants à l’aide de magnétophones et de cassettes, le service de la magnétothèque du Carrefour d’entraide bénévole prend un tout nouveau virage technologique en adoptant le numérique et devient l’audiothèque de Victoriaville.

Lancée en 1990, la « Magnétothèque des Bois-Francs » a permis de créer une bibliothèque de plus de 2 000 titres à l’aide d’enregistrements sur cassette, dont plusieurs romans québécois, policier, biographie, récit historique, en plus des lectures du journal local et des périodiques, tels que les revues 7 Jours, La Semaine, le Sélection du Rider’s Digest, le Bel-Âge, Notre-Dame du Cap et le Virage, entre autres. « La magnétothèque se veut un outil d’informations, de formation et de divertissement, ainsi qu’un instrument qui donne la chance à des personnes ne pouvant pas lire de faire partie intégrante de la société, en étant à l’affût de l’actualité locale, artistique, et même de partager les plaisirs de lire un bon livre », a expliqué madame Isabelle Verville, directrice du Carrefour d’entraide bénévole.

Au cours des dernières années, l’équipe de la « Magnétothèque des Bois-Francs » a dû développer des stratégies afin d’assurer son approvisionnement en cassettes et magnétophones. Puisque la technologie évolue et que l’inventaire devenait restreint, le Carrefour d’entraide bénévole a mis sur pied un plan triennal au printemps 2015 et sollicité différents partenaires, dont la Ville de Victoriaville et le Club Lions de Victoriaville, pour en assurer la pérennité. L’organisme s’est inspiré de ses recherches auprès de Vues et Voix de Montréal, le Centre InterVal et Handicap Action Autonomie des Bois‑Francs, entre autres, en plus d’effectuer de nombreux tests avant d’arrêter son choix sur l’utilisation d’enregistreurs numériques maintenant utilisés par les bénévoles, ainsi que le lecteur de livres multimédias audio Victor Reader Stratus pour les gens bénéficiant du service.

L’utilisation de clés USB et d’un logiciel de transfert de données permet aujourd’hui d’offrir un service à la fine pointe de la technologie. La « Magnétothèque des Bois-Francs » a laissé place à la naissance de l’audiothèque de Victoriaville : « 2018 est une année d’adaptation, de réajustement et aussi de recrutement de bénévoles, et ce, dans toutes les sphères d’activités, que ce soit pour la lecture, la technique en transfert de données ainsi que la livraison, afin de compléter notre équipe qui représente aujourd’hui une quarantaine de bénévoles, dont j’aimerais souligner leur implication exceptionnelle à travers cette grande aventure! », a indiqué Lyne Bellerose, responsable de l’audiothèque de Victoriaville.

L’audiothèque de Victoriaville a su traverser les années grâce au dévouement de son équipe de bénévoles et au soutien financier de la Ville de Victoriaville. Disponible gratuitement à travers le territoire de la MRC d’Arthabaska, elle poursuit sa mission de prêter ses yeux et sa voix afin de partager la lecture.


Cliquez ici pour découvrir la belle histoire de l'audiothèque :

comment_ca_marche_-_audiotheque.png